Finances

Soumis par studioweb le ven, 15/07/2011 - 13:49

Les Finances : Introduction

Depuis sa constitution, le groupe Rossel a toujours su conserver une totale indépendance financière. Cela fait cinq générations que son contrôle est dans les mêmes mains familiales.

Un contrôle qui a encore été renforcé en 2005, lorsque les actionnaires familiaux actuels ont racheté les quelques pour cent du capital qui étaient détenus par le groupe de presse français, « Socpresse », notamment éditeur du Figaro.
Grâce à cette indépendance financière, nourrie par une rentabilité positive récurrente et une dette financière nette proportionnellement faible, le groupe a pu, au fil du temps, garantir une totale indépendance rédactionnelle à ses lecteurs.
Je reste convaincu que la qualité d’un organe de presse ou, plus généralement d’un organe d’information comme le groupe Rossel, dépend directement de sa capacité à s’autofinancer. C’est le cas du notre groupe. Et cela l’a toujours été.
 
Au cours des cinq dernières années, le Groupe a ainsi réussi le pari de renouveler l’intégralité de son parc industriel, tant en Belgique qu’en France, en consentant un investissement total cumulé de près de 120 millions d’euros. Il profite aujourd’hui d’un outil d’impression full-quadri, moderne et largement automatisé, qui produit des imprimés de qualité aux coûts les plus faibles.

Mais ce n’est pas, de loin, le seul domaine d’investissement pour le groupe Rossel.
Depuis le début des années 2000, nous avons investi, chaque année, entre 10 et 15 millions d’euros dans le développement, l’animation et le référencement de nos sites internet. Grâce à cette démarche volontariste et ambitieuse, nous détenons aujourd’hui sur chacun de nos marchés, des sites internet d’information, de communauté et de services qui sont les références en matière d’audience sur leurs marchés.
 
Une autre caractéristique financière fondamentale du groupe Rossel est l’ambition de ses actionnaires à développer, adapter et faire évoluer les activités du groupe et leurs structures pour faire face aux mutations des métiers de la presse et aux transformations de nos marchés.
Historiquement, le groupe Rossel s’est développé, au gré des acquisitions, non pas comme une entreprise centralisée et monolithique, mais comme un réseau dynamique de petites et moyennes entreprises. Le chiffre d’affaires du groupe Rossel qui s’élève aujourd’hui à un demi-milliard d’euros est ainsi généré par une centaine de sociétés.

Les valeurs d’entrepreneurship, de proactivité et de rapidité d’adaptation, généralement présentes dans de plus petits groupes, restent, grâce à notre organisation particulière, la base de notre A.D.N.
Ce caractère entrepreneurial est aussi bien porté par le management du groupe que par ses actionnaires. En acceptant de réinvestir l’essentiel des bénéfices générés, quitte à réduire la distribution de leurs dividendes, ils ont à chaque fois offert au groupe les moyens de sa politique de développement.
 
Aujourd’hui, le groupe bénéficie d’une diversification importante et d’une assise internationale.
Ce qui le rend davantage apte à faire face aux fluctuations conjoncturelles qui secouent nos marchés.
 
De même, l’assise internationale du groupe Rossel, nous permet d’étendre nos marchés au-delà de notre territoire naturel historique qu’est la Belgique francophone, et d’atteindre une taille critique qui soit suffisante pour un groupe multimédia moderne comme le nôtre.
 
Eric Malrain
Directeur financier Groupe Rossel
 

Données consolidées

Corporate Governance

Soumis par studioweb le mer, 14/09/2011 - 13:55

Présentation de nos différents comités